Expositions et projets à venir

Musée Unterlinden

Place Unterlinden
68000 COLMAR

info@musee-unterlinden.com

+33(0)3 89 20 15 50

Horaires d’ouverture

Mercredi au lundi : 9h —18h
Fermé le mardi
1er jeudi du mois : 9h — 20h

1.1, 1.5, 1.11, 25.12 : fermé
24.12 et 31.12 : 9h —16h

 

EN AVANT POUR 2021

Têtes à têtes

Du 28 novembre 2020 au 22 février 2021

Le Musée Unterlinden inaugurera le 28 novembre 2020 une exposition mettant en lumière une série de portraits dessinés par Lucas Cranach le Jeune (1515-1586), l’un des maîtres de la Renaissance allemande.

Ces portraits de l’artistocratie de Saxe au 16e siècle seront confrontés à une série de portraits photographiés, réalisés par des élèves de 3è du collège Molière de Colmar, représentant des femmes et des hommes d’aujourd’hui représentatifs de la Culture en Alsace.

Un prêt exceptionnel

Fermé depuis l’automne 2019 pour des travaux de réhabilitation et d’extension, le musée des Beaux-Arts de Reims a choisi de rester sur le devant de la scène à travers diverses manifestations hors-les-murs. Le Musée Unterlinden a bénéficié du prêt exceptionnel d’une série de treize portraits dessinés au milieu du 16e siècle par Lucas Cranach Le Jeune et conservés dans les collections rémoises.

 

Auguste Rodin et La Porte de l’Enfer

Fin janvier à fin juillet 2021

En collaboration avec le Musée Rodin à Paris, le Musée Unterlinden expose un ensemble de 17 sculptures d’Auguste Rodin issues de « La Porte de l’Enfer » pendant la durée du prêt de la tapisserie « Guernica » pour l’exposition « Picasso-Rodin » au Musée Rodin à Paris.

Cet ensemble sera présenté en dialogue avec les figures sculptées de la collection d’art moderne et fera écho avec « La Porte de la Nuit » de Karl-Jean Longuet, original en plâtre inspiré un siècle plus tard de la célèbre porte de Rodin.

 

Yan Pei Ming

Du 02 Avril au 06 Septembre 2021

Le parcours de l’artiste franco-chinois, dominé par les portraits et les autoportraits, met l’accent sur le rapport de filiation de l’artiste avec ses origines, de la figure de Mao à celle du père sans oublier les paysages de Shanghai.

Cette exposition rassemble pour la première fois en France près de cinquante tableaux et une quinzaine de dessins issus d’institutions publiques et de collections privées d’Europe et de Chine.

Dans la galerie du musée qui relie le bâtiment ancien et l’extension contemporaine, l’exposition est introduite par un ensemble inédit de ses premiers dessins présentés dans un cabinet d’art graphique. Ses peintures monumentales sont déployées de façon magistrale sur deux niveaux dans l’Ackerhof (la nouvelle aile du musée réalisée par le cabinet d’architecture Herzog & de Meuron).

 

En raison du contexte sanitaire actuelle, la programmation 2020/2021 peut être soumise à des modifications. Nous vous tiendrons informés d’éventuels changements.