Nouvelle acquisition

Musée Unterlinden

Place Unterlinden
68000 COLMAR

info@musee-unterlinden.com

+33(0)3 89 20 15 50

Horaires d’ouverture

Mercredi au lundi 9 —18h
Fermé le mardi
1er jeudi du mois 9 — 20h

1.1, 1.5, 1.11, 24.12, 25.12, 31.12 : fermé

 

Une paire de flambeaux en argent réalisée à Colmar entre 1777 et 1779 par Jean-Adam II (1727-1791) ou André SCHRICK (1735-1801)

Ces 2 pièces sont présentées depuis le 11.12.2019 au 1er étage du Cloître dans la salle d’orfèvrerie

Acquisition réalisée grâce au soutien de la Fondation du Patrimoine.

Avec Strasbourg et Mulhouse, Colmar est un centre alsacien de production d’orfèvrerie, dominé tout au long du 18e siècle par la dynastie des Schrick. Par l’harmonie de leurs proportions et la qualité de leur décor, ces flambeaux rappellent la production de haute qualité propre à leur atelier qui n’avait rien à envier aux meilleures productions strasbourgeoises de l’époque. Les Schrick travaillent pour l’abbaye de Marbach, toute proche, pour les paroisses du piémont vosgien (Rouffach, Saint-Hippolyte), mais également pour une clientèle civile et ubaine.

Cette remarquable paire de flambeaux d’époque Louis XVI oppose un décor d’esprit encore rocaille – côtes verticales sur la base du pied et la tige, à des motifs nettement néoclassiques – joncs sur le ressaut du pied, le nœud et le binet. Ils correspondent en tout point à un modèle répandu à Strasbourg à partir de 1750 et repris par différents orfèvres jusque dans les années 1780. Les musées de Strasbourg conservent un exemplaire identique de 1749-1751 exécuté par l’orfèvre strasbourgeois Johann Jacob Vierling.

Le poinçon de maître nettement lisible et la lettre-date, correspondant à 1777-1779, permettent de l’attribuer à l’orfèvre colmarien Jean Adam II Schrick (1727-1791) ou à son frère André Schrick (1735 – 1801). Tous deux ont succédé à leur père Jean Adam I (1693-1765) et collaboraient au sein d’un même atelier en faisant usage du même poinçon, ce qui rend difficile la distinction de leurs œuvres respectives.

Le Musée Unterlinden expose une collection d’orfèvrerie remarquable allant du 16e au 18e siècle. Elle comporte un ensemble de 14 pièces de la dynastie Schrick, acquises par achats successifs de 1988 à 2009. Quatre pièces sont dues à Jean-Adam I (écuelle à bouillon, gobelet et paire de couverts en vermeil), les autres à ses fils (huilier-vinaigrier, cafetière, sept couverts, ostensoir). Cette paire de flambeaux permet de mieux représenter l’orfèvrerie civile de Colmar au 18e siècle, à la fois par un orfèvre important et par un type d’objet d’usage courant – le flambeau – qui faisait défaut à la collection. Les pièces de forme en argent réalisées à Colmar sont rares en raison des fontes révolutionnaires et probablement de la limitation à six du nombre d’orfèvres autorisés à exercer dans cette ville au 18e siècle.

Retour à la liste des actualités