Concerts sur le clavecin au profit de la restauration du Retable et déjeuner – Saison 2

Musée Unterlinden

Place Unterlinden
68000 COLMAR

info@musee-unterlinden.com

+33(0)3 89 20 15 50

Horaires d’ouverture

Mercredi au lundi 9 —18h
Fermé le mardi
1er jeudi du mois 9 — 20h

1.1, 1.5, 1.11, 24.12, 25.12, 31.12 : fermé

 

Le 7 septembre 2019, deux musiciens offrent une après-midi de concerts autour du clavecin Ruckers (1624) du Musée Unterlinden, au profit de la restauration du Retable d’Issenheim.

Aline Zylberajch, claveciniste, présente un programme « J.S. Bach et la musique française » en alternance avec des œuvres vocales de Purcell et Charpentier interprétées par Tristan Blanchet (*), ténor  de l’Opéra Studio de l’Opéra national du Rhin.

Horaires | 14h, 15h*, 16h, 17h*
Durée | Environ 45 min
Tarif | Entrée libre pour les visiteurs du Musée – Plateau au bénéfice de la restauration du Retable
Lieu | Galerie du Cloître, 1er étage

Offre déjeuner – concerts
Le Café-Restaurant Schongauer vous propose une mise en appétit avant cette après-midi concerts. Découvrez le menu concocté pour l’occasion par le chef Aurélien Paget.
Formule déjeuner + entrée au Musée : 29€
Réservations | Café Restaurant Schongauer : Tél. 03 68 09 23 80 ou cafe@musee-unterlinden.com


Biographies

Tristan Blanchet, ténor

Ténor né en Suisse, Tristan Blanchet étudie chez Frédéric Gindraux à l’HEMU de Lausanne où il se voit confier les rôles de Peter Quint (Turn of the Screw), Tamino (Die Zauberflöte) et La Théière (L’enfant et les sortilèges). Il participe aux masterclasses de Thomas Quasthoff, Helmut Deutsch et David Jones. Il se perfectionne actuellement auprès de Jean-François Lapointe et de Lionel Sarrazin.
Il débute sa carrière avec l’Ensemble Vocal de Lausanne sous la direction de Michel Corboz. Il chante en soliste les grandes œuvres du répertoire sacré avec notamment l’ensemble Fratres, l’Orchestre de Chambre et le Sinfonietta de Lausanne : Les Vêpres de Monteverdi, la Passion selon St-Jean de Bach,  le Requiem de Mozart, la Messe en do de Beethoven, les Sept Paroles du Christ de César Franck, La Petite Messe Solennelle de Rossini.
Également apprécié dans le répertoire moderne et contemporain, il crée les rôles de L’Evesque et de Judas dans la Passion selon Marc de Michaël Levinas, il est Tristan dans Le vin herbé de Frank Martin, Le coq dans Renard de Stravinsky et crée Le mystère d’Agaune de Dubugnon.
Sur la scène de l’Opéra de Lausanne, il est le Spirito Uno dans L’Orfeo de Monteverdi (Dantone /Carsen), Arturo dans Lucia di Lammermoor  (Lopez-Cobos /Poda), Serano dans La donna del lago (Petrou / Cencic) ainsi que Capitano dans Simon Boccanegra (Ranzani / Bernard). A l’Opéra national du Rhin (OnR), il est Jamil dans La princesse arabe d Arriaga (Cravero/De Leersnyder).
En récital il chante La bonne chanson de Fauré, An die Ferne Geliebte de Beethoven, Les Illuminations et Who are these children ? de Britten.
Tristan Blanchet est membre de l’Opéra Studio de l’Opéra National du Rhin de Strasbourg.

A venir : Lelio de Berlioz (Orchestre symphonique Mulhouse / Lacombe), Knappe 3 dans Parsifal de Wagner (OnR), Torquemada dans L’heure espagnole de Ravel (OnR), Ruiz dans Il trovatore de Verdi (OnR).

 

Aline Zylberajch, calveciniste

Le parcours musical d’Aline Zylberajch est nourri depuis de nombreuses années par sa passion pour la diversité des paysages sonores des claviers anciens, par la fréquentation de la musique vocale, à travers l’opéra, la cantate, le Lied, dont elle s’attache à découvrir les résonances dans l‘écriture pour le clavier, et son goût pour l’enseignement.  Diplômée du CNSMD de Paris et du New England Conservatory de Boston, elle a participé aux productions d’ensembles tels que La Chapelle Royale, Les Musiciens du Louvre, puis Le Parlement de Musique, avec lesquels elle a enregistré nombre d’opéras et d’oratorios.
Parallèlement, elle a exploré, en soliste et avec de nombreux partenaires de musique de chambre, des répertoires très divers, tant au clavecin qu’au pianoforte, qui la conduisent à  proposer, aux côtés d’œuvres majeures, la découverte de compositeurs injustement méconnus. Elle a réalisé plus de cinquante enregistrements discographiques, très favorablement accueillis.  (Diapason d’or, 10 de Répertoire, Choc du Monde de la Musique, Recommandé par Classica, Gramophone, Early Music Review…)
Longtemps professeur de clavecin au conservatoire puis à l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg (Haute École des arts du Rhin), elle est actuellement professeur de didactique au département de pédagogie du CNSMD de Paris, et est fréquemment sollicitée pour des cours d’interprétation en français, anglais, allemand ou espagnol.
Elle a ainsi été invitée à enseigner en Espagne, Pologne, Allemagne, Autriche, Mexique, USA, Japon, et en Australie.
Elle est membre fondateur de l’association Clavecin en France.