Accrochage don récent de 2 oeuvres de Judit Reigl

Musée Unterlinden

Place Unterlinden
68000 COLMAR

info@musee-unterlinden.com

+33(0)3 89 20 15 50

Horaires d’ouverture

Mercredi au lundi 9 —18h
Fermé le mardi
1er jeudi du mois 9 — 20h

1.1, 1.5, 1.11, 24.12, 25.12, 31.12 : fermé

 

Accrochage : don récent de 2 oeuvres de Judit Reigl

La collection d’art moderne du musée Unterlinden est représentative de la scène artistique parisienne des années 1950-1970. Ces deux peintures de Judit Reigl viennent judicieusement pallier l’absence de cette artiste majeure dans les collections colmariennes pour figurer auprès de celles de G. Asse, Debré, Dubuffet, Hantaï, Degottex, Mathieu, Soulages, Picasso, Poliakoff ou Vieira da Silva.

Homme bleu et Emergence rejoignent notamment deux tableaux de son compatriote (et compagnon d’études à l’école des Beaux-Arts de Budapest) Simon Hantaï, qui l’a accueillie à Paris en 1950 et l’a introduite auprès d’André Breton. Au milieu des années 1950, Judit Reigl réalise des œuvres d’abstraction gestuelle qui la rapprochent de Georges Mathieu avec qui elle expose et dont le Musée Unterlinden conserve 3 tableaux. Entre 1959 et 1965, elle aborde des tableaux aux formats monumentaux, composés de puissantes formes noires en lévitation sur fond écru. Sa recherche de l’authenticité du geste et ses réflexions existentielles sur l’apparition et la disparition, la font aboutir au milieu des années 1960, à une figuration inattendue : l’artiste offre la vision fragmentaire de corps humains, arrêtés dans un mouvement ascensionnel ou de chute, occupant tout l’espace abstrait de la toile. Ces deux œuvres puissantes sont actuellement présentées au dernier niveau de l’Ackerhof.

Retour à la liste des actualités