Portrait de femme

Musée Unterlinden

Place Unterlinden
68000 COLMAR

info@musee-unterlinden.com

03 89 20 15 50

Les horaires :

Jusqu’au 30.12.18
Lundi 9–18h
Mardi fermé
Mercredi – Dimanche 9–18h

1er jeudi du mois: 9-20h

Si l’identité de cette femme reste inconnue, ce portrait n’en demeure pas moins l’un des plus intéressants qu’ait réalisé Hans Holbein l’Ancien, mort à Issenheim en 1524. En outre, il s’agit de la seule peinture de cet artiste conservée dans une collection publique française.

Peint entre 1510 et 1512, ce portrait est caractéristique de la fin du gothique tardif qui, en peinture, comme en architecture ou en sculpture, subit l’introduction des nouveautés de la Renaissance. Le portrait d’Holbein par son insistance portée à la description, presque calligraphique, du lacet et de la bretelle du corsage, se rattache au goût des artistes gothiques pour la ligne. Au contraire, la pose de biais ainsi que l’attention portée au rendu psychologique du modèle font référence aux derniers développements de la Renaissance, qui place l’homme au centre de sa réflexion. Ce portrait vaut aussi pour ses qualités picturales comme l’intensité du fond vert qui se mêle au noir profond du vêtement sur lequel tranche le visage aux traits aigus de cette femme.

Ce portrait, par ses qualités esthétiques, rend nécessaire une réévaluation du rôle joué dans l’évolution de l’art allemand par Hans Holbein l’Ancien, écrasé par la célébrité de son fils.

  • Référence : Huile sur bois
  • Artiste : Hans Holbein l’Ancien (Augsbourg, vers 1465 – Issenheim, 1524)
  • Année : Vers 1515
  • Dimensions : H. 31 cm ; l. 21 cm
  • Statut : Achat, 1980