Les bijoux en or d’une sépulture princière

Musée Unterlinden

Place Unterlinden
68000 COLMAR

info@musee-unterlinden.com

+33(0)3 89 20 15 50

Horaires d’ouverture

Mercredi au lundi 9 —18h
Fermé le mardi
1er jeudi du mois 9 — 20h

1.1, 1.5, 1.11, 24.12, 25.12, 31.12 : fermé

 

En 1873, une découverte exceptionnelle a été réalisée à Ensisheim : une tombe sous tumulus a livré des parures en or de grande qualité ainsi qu’un fer de lance. Il s’agit en fait d’une tombe « princière », dont on ne connaît qu’une vingtaine de parallèles sur l’ensemble de l’Europe tempérée. Ces tombes, datées entre 550 et 480 avant J.-C., illustrent le très haut niveau de richesse de l’élite de cette période, qui souvent emporte aussi dans l’au-delà de la vaisselle de bronze d’origine méditerranéenne, comme la célèbre dame de Vix en Bourgogne. Le torque en or à décor repoussé d’Ensisheim correspond à un symbole du pouvoir temporel et spirituel du « prince ». D’étroites bandes d’or constituent sans doute des décors fixés sur les éléments en matériau périssable ; on peut imaginer des chaussures ou cuir ou des cornes à boire (ou rhytons) à l’instar des objets découverts dans la tombe princière de Hochdorf. Enfin, le bracelet en or massif constitue une pièce unique, dont on ne connaît aucun équivalent dans le domaine hallstattien.

  • Année : Fin du premier âge du Fer, période de Hallstatt, vers 500-480 avant J.-C
  • Dimensions : D. 20-20,5 cm (torque) ; D. 6,9-8 cm (bracelet)
  • Statut : Ensisheim (Haut-Rhin), découverte fortuite 1873