La vallée de la Creuse, soleil couchant

Musée Unterlinden

Place Unterlinden
68000 COLMAR

info@musee-unterlinden.com

+33(0)3 89 20 15 50

Horaires d’ouverture

Mercredi au lundi 9 —18h
Fermé le mardi
1er jeudi du mois 9 — 20h

1.1, 1.5, 1.11, 24.12, 25.12, 31.12 : fermé

 

Le grand peintre de l’Impressionnisme est représenté dans les collections colmariennes avec un paysage de la Vallée de la Creuse, entré au musée en 1975. Au printemps 1889, Monet séjourne à Fresselines, sur les bords de la Creuse qu’il découvre avec ses yeux d’artiste. Entre mars et mai de la même année, il peint une série de neuf toiles inspirées de ce paysage qui lui apparaît, selon ses propres termes, « d’une sauvagerie terrible ».
Attentif à la lumière et à ses effets, Monet recourt au principe de la série et de la variation sur un même motif, qu’il systématise au début des années 1890 avec ses études de la cathédrale de Rouen, de la Gare Saint Lazare à Paris et enfin des nymphéas.

Dans la peinture de Colmar, Monet représente le paysage au soleil couchant, concentrant son regard sur la terre et l’eau au détriment du ciel, espace privilégié dans d’autres séries. Il traite le motif avec une palette particulière et violente que certains spécialistes ont pu mettre en relation avec le fauvisme et l’expressionnisme du siècle suivant.

  • Référence : Huile sur toile
  • Artiste : Claude Monet (Paris, 1840 – Giverny, 1926)
  • Année : 1889
  • Dimensions : H. 73 cm ; l. 70,5 cm
  • Statut : Achat, 1975
Claude Monet, La Vallée de la Creuse, 1889