Nouvel accrochage dessins d’Henri Beltz

Musée Unterlinden

Place Unterlinden
68000 COLMAR

info@musee-unterlinden.com

+33(0)3 89 20 15 50

Horaires d’ouverture

Mercredi au lundi 9 —18h
Fermé le mardi
1er jeudi du mois 9 — 20h

1.1, 1.5, 1.11, 24.12, 25.12, 31.12 : fermé

 

Découvrez dans le cabinet d’arts graphiques de la Galerie du Musée une sélection de dessins académiques d’Henri Beltz réalisés sur le thème de l’anatomie et du corps humain exposés pendant 3 mois (jusqu’à fin 2019).

Henri BELTZ
Soultz, 1802 – Mulhouse, 1869

Originaire de Soultz dans le Haut-Rhin, Henri Beltz appartient à une dynastie de peintres initiée par son père Othmar Eusèbe (1764-1850) et qui se poursuivra avec l’illustrateur Robert Beltz (1900-1981).
Henri Beltz est un artiste à la renommée locale, travaillant occasionnellement pour des églises de la région mais surtout reconnu comme portraitiste.
D’après la plupart des biographies, il aurait été l’élève de Paul Delaroche (1797-1856), peintre d’histoire qui animait un important atelier parisien où de nombreux artistes se sont formés au cours des années 1830-1840. Pourtant, Beltz n’apparaît pas dans la liste publiée des élèves de ce peintre.
La découverte d’inscriptions au revers de plusieurs dessins de Beltz portant la mention « M. Gros » pourrait indiquer un autre atelier de formation. Beltz ne serait pas l’élève de Delaroche mais celui d’Antoine Jean Gros (1771-1835), peintre de Napoléon Bonaparte dont l’atelier fut l’un des plus importants centres de formation des jeunes artistes à cette époque.
En 1826, il est admis à l’École des Beaux-Arts de Paris, après avoir été présenté par le peintre Jean-François Heim (1787-1865), originaire comme lui d’Alsace.

Cet ensemble de dessins entré en 2013 dans les collections du Musée Unterlinden permet d’illustrer la formation des jeunes artistes de la première moitié du 19e siècle, poursuivant à Paris un apprentissage bien souvent entamé dans leurs régions d’origine.

Retour à la liste des actualités