Vous êtes ici : Accueil // Expositions // Expositions archivées // Lanternes magiques

Expositions archivées


Exposition archivée le : 22/11/2008

Lanternes magiques

Le monde fantastique des images lumineuses


22 novembre 2008 – 16 mars 2009

Le Musée d’Unterlinden a organisé une exposition importante et inédite en France consacrée à la plus surprenante et la plus imaginative de toutes les machines inventées avant la naissance du cinéma : la lanterne magique.

 

Créée en 1659 à La Haye dans le laboratoire de l’astronome hollandais Christiaan Huygens, la lanterne magique est un appareil d’optique qui permet, grâce à une source lumineuse placée entre un réflecteur parabolique et une lentille grossissante, la projection sur un écran d’images peintes sur verre. Les images fixes ou animées, équipées d’ingénieux mécanismes donnaient l'illusion d'un mouvement par des jeux de fondu enchaîné, de surimpression et d’animation des figures. Sortant de la boîte en fer ou en bois aux formes variées, le spectateur émerveillé pouvait voir des images diaboliques, religieuses, politiques ou scientifiques, s’agiter fantômes et squelettes, tourner la roue du moulin, défiler l’armée napoléonienne… Les spectacles de lanternes connaissent un réel engouement auprès du public notamment avec les fantasmagories très en vogue dès la fin du XVIIIe siècle.

Référence au fil des siècles en matière de projecteurs d’images, la lanterne constitue aussi le premier jouet optique utilisé dans le cadre de projections familiales. Largement diffusée au XIXe siècle, fabriquée en série par les grands marchands de jouets parisiens et allemands, sujette aux formes les plus extravagantes, sa fascination s’est exercée jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

L’exposition colmarienne a présenté en grande partie des lanternes magiques jouets et aborde la manière dont les images lumineuses ont pénétré les foyers. Près de 100 lanternes des XVIIIe au début du XXe siècle, ainsi que de nombreuses plaques peintes illustrent l’histoire de cet objet merveilleux aux côtés d’objets d’art, de planches optiques et d’ouvrages aussi surprenant que précieux qui illustrent l’influence considérable de la lanterne dans tous les domaines.

Lanternes magiques
 

Aubert, Paris, Lanterne magique
« Tour Eiffel »
, vers 1889, métal peint au vernis à l’alcool, collection FH

kamagra uk buy online hur länge verkar viagra cialis sans ordonnance paris generika levitra vardenafil 20mg azithromycin 500 mg without prescriptions buy atorvastatin no prescription strattera online no prescription cheap sumatriptan no prescription levitra preise türkei