Vous êtes ici : Accueil // Collections // Gaspard Isenmann

Gaspard Isenmann

No documents found.

Retable de la collégiale Saint-Martin de Colmar, 1465

Ce panneau peint sur bois appartient au retable destiné au maître-autel de la collégiale Saint-Martin de Colmar. Cas exceptionnel, le contrat de réalisation du retable est encore conservé, ce qui permet d’attribuer cette œuvre avec certitude. C’est en effet à Caspar Isenmann que les chanoines de la collégiale se sont adressés en 1462. Le panneau porte au revers la date de réalisation 1465. Le retable est conservé dans la collégiale jusqu’en 1720, date où l’ensemble démonté, est dispersé avant sa présentation au musée dès l’ouverture en 1853. Les peintures conservent d’ailleurs les traces d’anciens remplages gothiques, sans doute en bois doré, qui encadraient les scènes. Ces manques empêchent une restitution de la disposition initiale du retable qui devait cependant être composé de volets multiples. Sur le thème de la Passion du Christ, Isenmann réalise un retable dans un style assez caractéristique de la période d’assimilation des nouveautés flamandes par la peinture allemande. Il peut être considéré comme un prédécesseur direct de Schongauer.
Gaspard Isenmann
  Gaspard Isenmann, L’Entrée du Christ à
Jérusalem, La Dernière Cène, Panneaux du maître-autel de la collégiale
Saint-Martin de Colmar, 1465, huile sur bois (sapin), musée Unterlinden, Colmar