You are here : Home // News // Recent acquisitions // Two drawings by Henri de Boug d'Orschwiller

News

Page last updated : 28 - 06 - 2011

Two drawings by Henri de Boug d'Orschwiller

Le musée Unterlinden conserve un important fonds d'art graphique, notamment du XIXe siècle, illustrant la richesse de la vie artistique locale autour des figures de Jean-Jacques Karpff, Henri et Hippolyte de Boug d'Orschwiller, Michel Hertrich, la famille Atthalin...

 

Henri de Boug d’Orschwiller (1783-1859) a exercé la fonction de payeur général du Trésor à Strasbourg. Parallèlement à ses activités professionnelles, il a réalisé de nombreux paysages, des dessins au lavis de sépia et des aquarelles représentant des vues de ruines et de la plaine alsacienne. Il a collaboré à plusieurs recueils de voyages dont le Nouveau Voyage pittoresque de la France publié en 1817. Il a exposé au Salon à partir de 1817 et reçut la médaille de seconde classe en 1827.

 

L'acquisition de ces deux dessins  - Vue de l'intérieur de Haut-Kœnigsbourg  et Vue du château de Saint Ulrich - permet de renforcer la présence de cet artiste dans les collections du musée qui conserve dejà 8 dessins de sa main et 4 de son fils Hippolyte.

 

La Vue de l'intérieur du Haut-Kœnigsbourg présente, en le mettant en scène, un état du château dans les années 1830 au moment où il appartenait la famille de Bourg d'Orschwiller et donc avant sa reconstruction pour l'empereur Guillaume II. Le musée Unterlinden conserve ainsi un aspect de l'image de ce monument dont il est distant de moins de 30km, renforçant par là même la thématique des ruines et des vues romantiques d'édifices médiévaux dans ses collections.

 

Le château de Saint-Ulrich, à quelques kilomêtres de Colmar, a appartenu à la famille de Ribeaupierre dont le musée Unterlinden conserve de nombreux souvenirs (porte de custode, maquette du château réalisée en 1873...).

 

Two drawings by Henri de Boug d'Orschwiller
 

Attribué à Henri de Boug d'Orschwiller (Colmar, 1783 - Paris, 1859) 

Vue de l'intérieur du Haut-Kœnigsbourg, graphite, lavis brun et rehauts de blanc, vers 1830-1840, musée Unterlinden, Colmar

kamagra soft tablets benazepril no prescription buy tizanidine no prescription