Vous êtes ici : Accueil // Collections // XXe siècle // Peintures // Alberto Magnelli (1888-1971)

Alberto Magnelli (1888-1971)

Point d’hostilité n° 2, 1948

Né à Florence, Alberto Magnelli a été essentiellement actif en France où il fut l’un des principaux représentants de l’abstraction. Arrivé à Paris dès le milieu des années 1910, où il entre en contact avec Picasso, Léger ou encore Matisse, il se laisse tenter par la disparition totale de la figure pour y revenir puis franchir définitivement la frontière de l’abstraction en 1936. Dans les années 1950, ses compositions évoluent vers des oppositions de formes aux contours strictement délimités par la couleur. Tel est le cas de Point d’hostilité n° 2, réalisé en 1948. 

Entrée dans les collections du musée Unterlinden en 1990, la toile de Magnelli se caractérise par des emboîtements et des superpositions de plages colorées qui se donnent à voir en transparence. Le peintre joue des tensions entre les lignes souples et les droites rigoureuses, suscitant les conflits que le titre de l’œuvre laisse deviner. La palette chromatique réduite aux nuances de gris est uniquement réveillée par l’éclat des rouges tels une explosion colorée.

Alberto Magnelli (1888-1971)
 

Alberto Magnelli, Points d'hostilité n° 2, 1948,
huile sur toile, musée Unterlinden, Colmar