Pierres et briques, vers 1931, crayon noir sur papier Achat réalisé avec le soutien du Fonds régional d'acquisition pour les musées.

Nouvel accrochage
Dessins d’Alberto Magnelli

Six dessins d’Alberto Magnelli sont exposés dans le cabinet d’arts graphiques de la Galerie.

Alberto Magnelli (1888, Florence – 1917, Meudon) commence à peindre dès 1907. Proche  des futuristes italiens dont Marinetti, il se lie d’amitié avec Guillaume Apollinaire, Max Jacob, Picasso, Fernand Léger et Juan Gris lors d’un voyage à Paris, en 1914.
Il pratique d’abord une figuration elliptique et expérimente le cubisme. En 1918, avec les Explosions lyriques dont deux dessins exposés sont représentatifs, Personnages et dynamiques, et Dessin pour explosion lyrique n°7, il oriente son travail vers la figuration avec des œuvres évoquant la peinture métaphysique. Son travail évolue progressivement de la figuration à l’abstraction.
En 1931, il s’installe définitivement à Paris. La même année, après une visite aux carrières de Carrare, il réalise la série des Pierres éclatées, dont les dessins Pierres et briques, et Pierres actuellement présentés dans le cabinet d’arts graphiques du Musée.
C’est à partir de 1937 que le travail d’Alberto Magnelli s’oriente définitivement vers l’abstraction.

 

Retour à votre sélection