Actualités

170 ans de la Société Schongauer

La Société Schongauer qui, a pour mission de conserver, étudier, classer et enrichir les collections d’œuvres réunies au Musée Unterlinden a été fondée en 1847.  Elle assure la présentation, en facilite l’accès et la connaissance au public, prend toutes les mesures propres à assurer leur sécurité […]
Elle est responsable de la programmation et de l’organisation des expositions temporaires ».
(extrait des statuts de la Société Schongauer, 1994)

Elle valide et finance les différentes actions proposées par la conservation : acquisitions et donations, expositions, restaurations. En effet, grâce à la Société Schongauer, le Musée Unterlinden a obtenu des donations d’envergure, l’une du collectionneur Jean-Paul Person (Dubuffet, Chaissac, De Staël…) et la seconde de l’artiste franco-américain Joe Downing de plus de 120 œuvres.

Pour en savoir plus et devenir membre de la Société Schongauer et participer ainsi à la vie du Musée :

Devenez | membre


La Société Schongauer, société de philanthropes a ainsi compté parmi ses membres de nombreuses personnalités colmariennes.

Les présidents :
Charles Joseph Chappuis, maire de Colmar (1847-1855)
Hercule de Peyerimoff, maire de Colmar (1855-1877)
Camille Schlumberger, maire de Colmar (1880-1885)
Edmond Fleischhauer (1885 1896)
Jean-Baptiste Fleurent (1896-1903)
Charles Winckler (1904-1908)
Théophile Klem (1908-1922)
André Scheurer-Frey (1923-1931)
Léon Siben (1932-1938)
Henri Fleurent (1938-1954)
Frédéric Walter (1954-1959)
Alfred Betz (1959-1983)
Albert Raber (1984-2000)
Jean Lorentz
Thierry Cahn

Les vice-présidents : F. Hartmann, Ignace Chauffour, Edmond Fleischhauer, André Scheurer, Henri Fleurent, Fernand-J. Heitz, Henri Mischlich, Gérard Cahn, Jean Lorentz, Robert Schmitt

Les secrétaires: Louis Hugot, Henri Lebert, François-Joseph Victor Huen, Joseph Fleurent, Jean Kuntz, F. Schaedelin, Pierre Schmitt, Christian Heck, Esther Moench, Sylvie Lecoq-Ramond, Pantxika Béguerie, Paul Brouland

Les trésoriers : André Waltz, Frédéric Waltz, Alfred Bertrand, Théodore Mayschein, Charles Bill, François-René Péraldi, Robert Schmitt

Les conservateurs du musée : André Waltz, Jean-Jacques Waltz, Pierre Schmitt, Christian Heck, Sylvie Lecoq-Ramond, Pantxika De Paepe


1847 : Fondation de la Société Schongauer 

En 1846, Louis Hugot, archiviste-bibliothécaire de la ville de Colmar fonde un cercle d’érudits et d’amateurs chargés de constituer un cabinet d’estampes et une école de dessin. En 1847, ce cercle prend le nom de « Société de Martin Schongauer », et souhaite créer un musée à Colmar, le chef-lieu du département. Le bâtiment du couvent des dominicaines d’Unterlinden, laissé à l’abandon, est menacé de destruction. Louis Hugot suggère alors de le transformer en musée.

1849 : L’église du couvent est affectée à la Société Schongauer

Le 20 juin 1849, la Société Schongauer obtient de la municipalité de Colmar, l’affectation de l’église d’Unterlinden pour rassembler non seulement les œuvres issues du séquestre révolutionnaire, mais aussi celles récemment acquises par l’association elle-même.
Elle s’engage à prendre à sa charge tous les frais de remise en état et d’installation du nouveau musée dans l’église.

En 1849, la Société compte déjà 700 membres.

3 avril 1853 : Inauguration du musée

Le Musée Unterlinden, installé dans l’église rénovée de l’ancien couvent, ouvre ses portes au public pour la première fois le 3 avril 1853. Sont présentés des panneaux peints du Moyen Âge, des retables, des peintures modernes, des gravures, des moulages de plâtres antiques ainsi que la mosaïque de Bergheim, mise au jour en 1848.
En 1848, dans un petit village du vignoble alsacien proche de Ribeauvillé, est mise au jour la mosaïque de la villa gallo-romaine de Bergheim, l’une des rares mosaïques découvertes en Alsace et certainement la découverte archéologique la plus spectaculaire de l’époque. La mosaïque est acquise par le département qui en fait don à la ville de Colmar. Elle est l’une des toutes premières œuvres à être installée dans l’église du couvent, visible dès l’ouverture du musée Unterlinden le 3 avril 1853.